Sélectionner une page

Dans le cadre des actions mises en place par le CNRS pour améliorer l’accueil, l’insertion et le maintien dans l’emploi des personnes en situation de handicap, la Délégation Midi-Pyrénées constitue un réseau de correspondant.e.s handicap dans les laboratoires. Cette initiative proposée par le pôle action sociale du service des ressources humaines s’inscrit dans la démarche d’amélioration continue entreprise à la Délégation dans différents domaines. Elle concerne, dans un premier temps, quelques laboratoires ciblés de la circonscription et la fonction pourra être mutualisée entre plusieurs unités sous certaines conditions.

Mission “correspondant.e handicap”

Le.la correspondant.e handicap local.e est nommé par la direction du laboratoire sous réserve de l’avis favorable de la délégation. Il.elle reçoit une lettre de mission de la part du délégué et agit dans le cadre de la mise en œuvre du plan d’insertion des personnes en situation de handicap porté par la Mission Insertion Handicap de la Direction des ressources humaines du CNRS.

 

Les domaines d’intervention

Le.la correspondant.e handicap local.e est plus particulièrement chargé.e de conseiller, de guider, de mettre en relation avec le bon interlocuteur, les agents qui rencontrent une difficulté dans leur insertion professionnelle en raison de leur handicap, qu’il s’agisse d’aménagement du poste de travail, d’accessibilité aux locaux, de formation, d’évolution de carrière, de mobilité ou qu’il s’agisse simplement d’un manque d’information sur les dispositifs proposés par l’établissement. Pour ce faire, il.elle se met en relation avec les professionnels du domaine tels que les gestionnaires RH, les conseillers formation, les médecins de prévention, les assistants de service social, les conseillers de prévention… Il.elle sensibilise son laboratoire sur le sujet du handicap par la diffusion d’informations à partir des différents moyens de communication à disposition.

 

Sans oublier la formation

Le.la correspondant.e handicap local.e bénéficie d’une formation initiale obligatoire, préalable à sa prise de fonction, permettant l’acquisition du socle de connaissances et de compétences professionnelles relatives à l’accompagnement des personnes en situation de handicap dans leurs activités professionnelles.

 

Lire également

Handicap : quelles sont les aides ?

 

Jusqu’au 28 février 2018, campagne de recrutement de chercheur.e.s en situation de handicap : http://handicap.cnrs.fr/

 

Dessin réalisé par l’association Stimuli