Sélectionner une page

Dans le monde de la recherche, où l’engagement personnel est déterminant pour le succès des programmes scientifiques, le bien-être au travail et l’épanouissement personnel des agents sont des leviers essentiels de réussite. Le progrès scientifique n’a aucun sens s’il ne participe pas à un objectif de progrès social. C’est la combinaison de ces éléments qui fait du CNRS un employeur particulièrement attentif aux questions de qualité de vie au travail, et donc un employeur engagé.

Une campagne annuelle dédiée

En mai 2015, un décret permettant le don de jours de congés au profit d’agents parents d’enfants malades a été publié. Le CNRS a très rapidement pris les mesures nécessaires pour la mise en place d’un dispositif rendant effectif la possibilité de ces dons. Il a été décidé de mettre en place le don de jours de congés au profit des agents qui assument la charge d’un enfant âgé de moins de 20 ans, atteint d’une maladie, d’un handicap ou victime d’un accident d’une particulière gravité qui rendent indispensables une présence soutenue et des soins contraignants.

En 2016, le CNRS lance sa première campagne de dons de jours de congés. Sur une période définie, les agents peuvent, via AGATE – l’application de gestion des congés annuels -, faire un don de jours qui alimente un fonds commun dont le solde est géré par les services des ressources humaines répartis sur tout le territoire, au sein des 18 délégations régionales.

L’attribution des dons

Après demande écrite et sur justificatifs, le service des ressources humaines crédite le compteur « Don de jours » du bénéficiaire, sur l’application AGATE, du nombre de jours auquel il peut prétendre selon le certificat qu’il a préalablement rempli. Il peut ensuite utiliser ces jours sous les mêmes modalités que les congés usuels, dans la limite de 90 jours de don par enfant et par année civile.

Le reliquat de jours donnés qui n’ont pas été consommés par l’agent bénéficiaire à l’issue de son congé ou de l’année civile, est restitué au fonds commun.

Une dynamique généreuse et solidaire

La 1re campagne de don de jours de congés a recueilli, en à peine 3 mois, près de 2 400 jours, preuve de la pertinence du dispositif que le CNRS a voulu le plus simple possible d’utilisation, afin de ne constituer aucun frein à cette mesure extrêmement importante. Ce succès a montré également l’extrême générosité et la réelle solidarité qui existe entre les agents du CNRS pour faire face à des accidents de la vie qui sont par définition douloureux mais qui le sont encore plus quand il s’agit d’un enfant malade.

 

Le CNRS, fort de ce premier bilan, relance en 2017 la campagne de dons, qui est ouverte sur AGATE jusqu’au 31 décembre 2017.