Sélectionner une page

Le 10 février 2017, le CNRS a reçu de la Commission européenne le label “HR Excellence in Research” pour sa Stratégie européenne des ressources Humaines pour les chercheurs (HRS4R).

Il est ainsi reconnu pour sa participation à la construction de l’Espace européen de la recherche et pour la qualité de sa politique de ressources humaines à l’égard des chercheurs.

En adoptant la HRS4R, le CNRS s’est inscrit dans une démarche d’amélioration continue visant à une meilleure implémentation des recommandations de la Charte européenne du chercheur et du Code de conduite pour le recrutement des chercheurs.

Les domaines prioritaires de la HRS4R sont :

  • l’éthique de la recherche et la responsabilité professionnelle,
  • le recrutement,
  • les conditions de travail,
  • la non-discrimination,
  • la formation et le développement professionnel.

Pour chacun de ces domaines, des objectifs en lien avec les principes de la Charte et du Code ont été fixés. Leur mise en œuvre concrète est assurée par un plan d’actions pluriannuel couvrant la période 2017 – 2020.

En matière d’éthique de la recherche et de responsabilité professionnelle, plusieurs actions sont inscrites dans le plan d’action HRS4R du CNRS, telles que la création d’un module interactif de formation à la déontologie et à l’intégrité scientifique et la poursuite les actions mises en place dans le cadre du projet global de conservation des données au CNRS.

Les objectifs fixés pour le recrutement sont : rendre plus transparente (en interne et en externe) la politique en matière de recrutement, augmenter l’attractivité (notamment par une communication renforcée sur les offres d’emploi) et améliorer la procédure de sélection.

Concernant les conditions de travail au CNRS, sont prévues des actions visant à améliorer la qualité de vie au travail et la prévention des RPS, renforcer le dispositif d’action sociale, poursuivre et intensifier les mesures en matière d’hygiène, de sécurité et de sureté et faciliter l’accès à l’information relative à la carrière et l’organisation du travail.

Les objectifs fixés dans le domaine de la non-discrimination sont l’amélioration de la situation professionnelle des personnels en situation de handicap, l’action pour l’égalité professionnelle entre les femmes et les hommes et l’amélioration des conditions d’accueil et de travail des chercheurs étrangers.

En ce qui concerne la formation et le développement professionnel, il s’agit de mettre en œuvre les actions prévues par le plan d’orientation de la formation 2015-2018, de soutenir le développement professionnel et de valoriser la mobilité dans la carrière des chercheurs.

En 2019, le CNRS effectuera une auto-évaluation de l’implémentation des actions HRS4R dont les résultats seront transmis à la Commission européenne pour son appréciation.

Télécharger le dossier HRS4R du CNRS (PDF)
Consulter la Charte et le Code