Sélectionner une page

Le CNRS organise, chaque année, des examens de sélection professionnelle permettant un avancement de grade, dans toutes les branches d’activités professionnelles.

 

Comment cela fonctionne ?

Chaque fonctionnaire appartient à un corps classé selon trois catégories : A (chercheurs, ingénieurs et assistants ingénieurs), B (techniciens de la recherche) et C (adjoints techniques de recherche). Dans son corps, l’agent est titulaire d’un grade. La sélection professionnelle va permettre aux agents appartenant aux corps des techniciens de la recherche et aux ingénieurs de recherche un avancement de grade (par exemple, le passage de technicien de la recherche de classe normale – TCN ‑ vers technicien de la recherche de classe supérieure ‑ TCS) après le passage d’un examen.

Ce type de promotion se distingue des concours internes qui permettent un changement de corps (par exemple, le passage d’ingénieur d’études vers ingénieur de recherche).

Il se distingue aussi de l’avancement au choix qui intervient uniquement sur proposition du supérieur hiérarchique et après un examen par les commissions régionales et nationales et avis des commissions administratives paritaires (CAP).

 

Qui peut candidater ?

Les examens de sélection professionnelle sont réservés aux agents du CNRS. Les agents CNRS en détachement ou mis à disposition dans une autre administration et appartenant aux corps des techniciens de la recherche et ingénieurs de recherche sont également éligibles. (Attention, la mise en œuvre du protocole “Parcours professionnels, carrières, rémunérations” (PPCR) a modifié les conditions d’accès aux grades TCS et TCE.)

Du côté des ingénieurs de recherche, ils ont désormais la possibilité d’accéder au grade d’ingénieur de recherche hors classe (IRHC) au choix, sur proposition de leur supérieur hiérarchique, augmentant ainsi sensiblement les possibilités de promotion.

 

Le déroulement de la sélection professionnelle

Le CNRS propose une campagne annuelle qui débute en général début septembre. La candidature se fait entièrement en ligne. Le candidat doit notamment rédiger un rapport d’activité et un récapitulatif des formations suivies.

Si le candidat remplit les conditions statutaires, il est convoqué à une audition d’une durée de 25 minutes pour les techniciens et de 30 minutes pour les ingénieurs de recherche. Un guide du candidat présente en détail le déroulement de l’examen ainsi que les critères de sélection.

Les résultats sont publiés en ligne, après délibération du jury et avis des CAP, dans le courant du mois de décembre. Les nominations sont prononcées avec effet au 1er janvier 2019.

 

La sélection professionnelle en chiffres

En 2017, le CNRS a recensé 811 candidats à la sélection professionnelle. Le taux de réussite était de 36 % pour l’accès au grade de technicien de la recherche de classe supérieure (TCS), de 27 % pour l’accès au grade de technicien de la recherche de classe exceptionnelle (TCE) et de 17 % pour l’accès au grade d’ingénieur de recherche hors classe.

Cette année, 204 possibilités d’avancement de grade par examens de sélection professionnelle ont été ouvertes (59 possibilités IRHC, 76 possibilités TCE, 69 possibilités TCS).

En savoir plus :

Campagne de sélection professionnelle au CNRS

 

Illustration : @ Charlotte Selz