Sélectionner une page

En adoptant en 2011, un plan d’actions sur les conditions de vie au travail et la prévention des risques psychosociaux, le CNRS a marqué sa volonté de s’engager dans une démarche durable de prévention et de qualité de vie au travail.

Ainsi, le CNRS a mis en place des actions permettant d’agir sur les trois niveaux de prévention : formation des encadrants, mise en réseau des acteurs de la prévention au sein de cellules médico socio-professionnelles, formation des membres des CHSCT…

En 2016, le CNRS a décidé de faire de la qualité de vie au travail une de ses priorités RH. Plusieurs initiatives ont été lancées comme une collection de guides dont le premier a porté sur la conciliation des temps de vie ou le diagnostic sur les facteurs de risques psychosociaux pour les ingénieurs et techniciens qui met en évidence leurs attentes.

Crédit photo : ArScAn/Maison d’Archéologie et d’Ethnologie/CNRS Photothèque – MONNA Fabrice