Sélectionner une page

L’Observatoire des métiers et de l’emploi scientifique de la DRH publie un guide à destination des managers pour les orienter dans l’élaboration de leur organigramme. « Avoir un organigramme clair, c’est finalement être au clair sur les objectifs de son projet » : quelques conseils.

Qu’est-ce qu’un organigramme ?

Un organigramme est la représentation graphique de la structure d’un laboratoire ou d’un service avec ses différentes composantes ainsi que leurs relations.

Il permet de représenter à la fois :

  • l’ensemble de la structure d’une organisation et des relations existantes,
  • l’ensemble des liens fonctionnels, organisationnels et/ou hiérarchiques de la structure ou du service.

Il permet d’afficher les liens hiérarchiques entre agents, les différentes missions, les responsables, les relations de dépendance, de collaboration, etc.

Quelle est l’utilité d’un organigramme ?

Cette représentation schématique permet de visualiser l’organisation, de situer et positionner les acteurs et d’expliciter le rôle de chacun.

C’est une traçabilité qui fige quelque temps l’organisation et en permet une certaine stabilisation. Pour autant l’organigramme ne doit pas être complètement figé, il doit être mis à jour et évoluer.

Existe-t-il une représentation unique d’une structure ?

La représentation schématique de la structure va dépendre de la lecture que l’on souhaite valoriser. Ainsi, une vision scientifique du laboratoire pourra être différente d’une vision orientée vers la gestion du personnel, au moins dans le niveau de détail apporté.

L’organigramme doit être pensé en fonction de l’objectif et il sera différent selon qu’il s’agisse d’un outil de communication interne, d’aide à la décision et au pilotage ou un outil de communication assurant une visibilité vers l’extérieur. Il peut donc y avoir plusieurs organigrammes, comportant des descriptifs et niveaux de détails différents pour une même structure.

Télécharger le guide complet (pdf)