Sélectionner une page

Ouvert le 1er février 2018, l’espace numérique sécurisé de l’agent public (ENSAP) propose dans l’immédiat aux fonctionnaires des informations sur leurs retraites.

Facile d’accès, cet espace permet à tout agent public titulaire de consulter son compte individuel retraite et d’en demander la mise à jour. Les plus  de 45 ans peuvent également accéder au module de simulation financière de la retraite. Les agents de moins de 45 ans sont, quant à eux, automatiquement orientés sur d’autres simulateurs.

À terme, les usagers pourront demander leur pension de fonctionnaire à partir de l’ENSAP et accéder à des services supplémentaires.

L’ENSAP intervient en complémentarité du site retraitesdeletat.gouv.fr, qui permet actuellement de faire sa demande de départ en ligne et de consulter les informations générales sur le régime des retraites de l’Etat.

L’information retraite est complétée par le site info-retraite.fr, qui regroupe les organismes de retraite obligatoires, de base et complémentaires, pour la mise en œuvre du droit à l’information retraite.

 

La simulation sur l’espace retraite

La simulation permet d’évaluer le montant de la pension à plusieurs dates de départ (de 6 mois en 6 mois), avec un résultat en montant brut et net estimé mensuellement. Il est aussi possible d’affiner les simulations en saisissant un indice qui correspondrait à celui du dernier échelon supposé ou en modifiant la quotité de travail.

Choisir une date de départ précise est en outre une des possibilités offertes par ce simulateur.

 

Les agents de moins de 55 ans qui auraient des modifications à apporter à leur compte peuvent transmettre leur demande au Service des Pensions du CNRS
spat.mon-compte-retraite[at]
cnrs.fr
L’interlocuteur pour les agents de plus de 55 ans est le Service des Retraites de l’Etat.

sre.gestcompte-ensap[at]dgfip.finances.gouv.fr

 

Consulter mon compte individuel retraite sur l’ENSAP

En savoir plus sur le compte individuel retraite (Intranet)

 

Lire aussi

La gestion des retraites au CNRS change en janvier 2018 !