Sélectionner une page

Cette recette de qualité de vie au travail propose l’organisation d’une ou de plusieurs journées dans un lieu non lié à leur travail quotidien résidentiel afin d’encourager la cohésion de l’équipe.

Tous les membres de l’unité (chercheurs, ingénieurs et techniciens) partent pendant 2-3 jours dans un lieu non lié à leur travail quotidien résidentiel. Cela permet de se détacher du cadre de l’unité et se focaliser sur les activités visant d’autres buts que la solution rapide des problèmes quotidiens. De cette façon, la direction de l’unité / du service permettra à l’ensemble du personnel de consacrer du temps à la connaissance des activités et des métiers, et la reconnaissance de
l’importance de chacun dans les activités de l’unité.

Les activités à proposer

Différentes activités auront lieu pendant ces deux jours, incluant à la fois une partie « sérieuse » de travail et une partie plus ludique. La partie sérieuse peut inclure des présentations formelles (mais très vulgarisées) pour tous les membres, des ateliers dédiés à des sujets plus spécifiques, des formations transverses (communication, management, etc.), des tables rondes sur des questions qui concernent l’unité, etc. Tous les métiers seront mis en avant dans ces activités et une partie pourrait être consacrée à la présentation des différents métiers sur le mode, par exemple, du « mon métier en 180 secondes ».

La partie ludique sera consacrée aux moments de convivialité. Tout le personnel partagera les repas pendant ces journées avec un dîner festif un soir. Le programme peut aussi contenir une présentation scientifique très grand public et ludique, un spectacle ou une pièce de théâtre, des séances collectives de
sport, des jeux, etc. L’idée serait de réserver dans le programme du temps convivial pendant lequel le personnel pourra se connaître mieux en dehors du
cadre du travail.

Certaines unités pratiquent ce type de journées régulièrement, mais cela pourrait être généralisé et officialisé au sein de l’Établissement. Exemples existants : un laboratoire de l’INP et un laboratoire de l’IN2P3

Finalité de la démarche

Encourager l’interaction entre les membres d’une unité et aider à la reconnaissance mutuelle de leurs activités.

Ingrédients

  • Un budget dédié pour prendre en charge la réservation du lieu, les frais de déplacement et éventuellement l’organisation du programme
  • Temps d’organisation conséquent

Le secret du chef : provisionner un budget par unité dédié à ce type d’action et associer les agents en amont à la planification du programme pour assurer que tout le monde s’y retrouve.

Découvrir toute la recette p. 17 du Cahier de recettes