Sélectionner une page

Les examens professionnalisés réservés (EPR) du CNRS : c’est quoi ?

Il s’agit d’un recrutement réservé aux agents contractuels en CDD ou en CDI au sein d’un Etablissement Public à caractère Scientifique et Technologique (EPST) leur permettant, sous réserve de remplir  certaines conditions d’éligibilité (voir ci-après), d’accéder aux corps de fonctionnaires de l’Etat.

Le CNRS ouvre, depuis 2012, chaque année, 37 postes au recrutement via les examens professionnalisés réservés dans les corps des ingénieurs d’études, des assistants ingénieurs, des techniciens de la recherche et des adjoints techniques de la recherche. Cette démarche s’inscrit dans le cadre de la sécurisation des parcours professionnels des agents contractuels de la fonction publique. La loi du 20 avril 2016 relative à la déontologie et aux droits et obligations des fonctionnaires a prolongé ce dispositif jusqu’en 2018.

 

Qui peut concourir ?

Tout agent contractuel qui a été employé en CDD ou en CDI  par un EPST (voir la liste) :

  • soit à la date du 31.03.2011 ou entre le 01.01.2011 et le 30.03.2011, sous réserve de remplir les conditions d’ancienneté prévues par la loi Sauvadet (voir les conditions d’ancienneté),
  • soit à la date du 31.03.2013 ou entre le 01.01.2013 et le 30.03.2013, sous réserve de remplir les conditions d’ancienneté prévues par la loi Sauvadet (voir les conditions d’ancienneté).

 

Comment poser sa candidature ?

Comme pour les concours externes, la candidature se fait entièrement en ligne, à partir du site des concours. Le candidat doit consulter les profils des postes ouverts constituant les offres de concours auxquelles il souhaite se présenter. Ensuite, il s’inscrit en ligne grâce à une procédure de candidature sur le site web du CNRS. Il dispose d’environ 3 semaines, entre le 6 et le 28 juin 2017, pour constituer son dossier et s’inscrire en ligne. Différentes pièces sont exigées dont une lettre de motivation. La liste est détaillée dans le guide du candidat (format PDF).

 

Comment se déroule la sélection ?

Pour chaque examen, les candidats sont évalués par un jury désigné par le Président du CNRS. Outre le président du jury, il est composé  d’experts scientifiques, techniques, ressources humaines et du/des directeurs d’unité ou de service concerné(s) par le recrutement.

La phase d’admissibilité se déroule à l’automne (généralement en septembre). Elle consiste en l’étude par le jury du dossier de Reconnaissance des Acquis de l’Expérience Professionnelle (RAEP).

La phase d’admission, qui a lieu généralement en octobre-novembre, consiste en une audition avec le jury.

Les résultats d’admissibilité et d’admission sont affichés  après délibération des jurys sur le site internet dédié.

 

Et après l’examen professionnalisé réservé ?

Les candidats admis sur la liste principale sont informés par courrier de leur admission. Une affectation est proposée aux lauréats, qui doivent confirmer l’acception ou le refus du poste par écrit. Si le candidat est admis sur une liste complémentaire, il peut être nommé en cas de désistement d’un des lauréats.

Les lauréats recrutés sont titularisés à compter de la date de prise de fonction, sans période de stage préalable.

La prise de fonction intervient le 1er décembre 2017.

 

La prochaine campagne d’examens professionnalisés réservés ouvrira du 6 au 28 juin 2017 sur le site web de la campagne.

 

Crédits image : @ Cyril FRESILLON / IPANEMA /CNRS Photothèque