Sélectionner une page

Certains moments de la vie peuvent contraindre à cesser volontairement ou non son activité. Il est important de savoir que le statut de la fonction publique permet de gérer ce moment tout en conservant la possibilité de reprendre ses fonctions.

L’interruption d’activité et l’accompagnement de la reprise

Durant cette période, l’agent peut bénéficier d’un accompagnement particulier par le CNRS. En effet, le maintien du lien social est important pour préparer le retour à l’activité.

Le guide La conciliation des temps de vie présente les différents dispositifs qui peuvent être mis en place :

  • les interruptions d’activité pour convenances personnelles qui permettent de répondre à des projets personnels et de mettre, pour un temps donné, son activité professionnelle actuelle entre parenthèses. La formation professionnelle est un levier important dans la reprise de fonctions avec ou non une réorientation professionnelle ;
  • les différents congés pour cause de maladie avec les possibilités d’une reprise d’activité progressive pour concilier les temps de vie.

Il est important que ces moments soient accompagnés, notamment en cas de maladie. Ainsi, l’assistant-e de service social de la délégation régionale pourra, pendant le congé, se rendre à domicile et aider, entre autres, dans les démarches à effectuer auprès de la mutuelle ou du comité médical, ou encore pour préparer les modalités de reprise d’activité, en lien avec le responsable hiérarchique et le médecin de prévention.

 

Extrait du guide “La conciliation des temps de vie”

Consulter la rubrique “Conciliation des temps de vie

Illustration : www.charlotte-selz.fr