Sélectionner une page

Le CNRS participe, depuis 2003, à la politique menée en matière de formation et d’insertion professionnelle. 500 jeunes ont pu bénéficier d’un contrat d’apprentissage dans les métiers de la recherche ou d’accompagnement de la recherche.

Dans ce dispositif, le maitre d’apprentissage est directement responsable de l’apprenti au sein de l’unité d’accueil. Il a donc pour mission de contribuer à l’acquisition des compétences nécessaires à l’obtention du diplôme préparé par son apprenti, de développer ses capacités professionnelles tout en suivant son évolution scolaire.

Pour occuper ce rôle, le maitre d’apprentissage doit remplir certaines conditions professionnelles : il doit d’une part exercer depuis au moins deux ans une activité professionnelle en relation avec la qualification visée par la formation et, de l’autre, être titulaire d’un diplôme ou d’un titre dont la qualification est au moins équivalente à celle du diplôme préparé par l’apprenti.

 

Les missions du maitre d’apprentissage

  • Accueillir l’apprenti dans l’unité d’accueil, lui présenter l’activité, les agents qui y travaillent, et la mission qui lui est confiée. L’activité dans l’unité et les tâches confiées doivent correspondre au niveau de diplôme préparé et permettre à l’apprenti de faire le lien avec la formation suivie, d’illustrer les apports théoriques, techniques et méthodologiques.
  • Accompagner l’apprenti dans la découverte du métier.
  • Organiser et planifier les activités de l’apprenti, lui transmettre des savoirs professionnels et évaluer l’acquisition des compétences professionnelles pendant toute la durée du contrat d’apprentissage.
  • Suivre la formation au CFA ou dans l’établissement de formation, s’informer des résultats obtenus par l’apprenti et accueillir le formateur référent responsable de son suivi.

 

Un maitre d’apprentissage formé, pour un apprenti bien formé

Outre les compétences professionnelles indispensables pour être tuteur, le maître d’apprentissage doit également faire preuve de compétences nécessaires à la transmission efficace de ses savoir-faire. C’est pourquoi le CNRS a mis en place une formation destinée aux nouveaux maitres d’apprentissages.

L’objectif de cette formation est de fournir aux maitres d’apprentissage les outils et méthodologies leur permettant de :

  • comprendre l’importance de la mission de maitre d’apprentissage ;
  • transmettre son savoir-faire, organiser et accompagner le parcours de montée en compétences de l’apprenti ;
  • savoir mobiliser les acteurs internes et externes autour du projet de l’apprenti ;
  • communiquer avec le jeune en apprentissage ;
  • appréhender l’environnement administratif, juridique et financier des contrats d’apprentissage dans la fonction publique.

 

Cette formation se déroulera en deux temps :

  • Une formation en présentiel d’une durée de deux jours
  • Un “flash coaching” (5 semaines après la formation en présentiel) à distance d’1h45 par groupe de 5 personnes.

Pour en savoir plus, consulter la plaquette sur l’apprentissage au CNRS.

 

Crédits image : © Hubert RAGUET/LKB/CNRS Photothèque