Sélectionner une page

De l’électronicien au responsable administratif en passant par l’ingénieur de recherche en science des matériaux, c’est toute une équipe qui participe aux côtés des chercheurs à l’avancée des projets de recherche.

Les métiers sont regroupés en 8 branches d’activités professionnelles (BAP) et ils appartiennent aux corps des ingénieurs et techniciens (IT), sur des fonctions dites d’accompagnement à la recherche.

Au 31 décembre 2015, le CNRS emploie 16 747 ingénieurs et techniciens (IT) qui exercent plus de 120 métiers du BEP à BAC +8.

 

Quelques chiffres

45 % des ingénieurs et techniciens exercent leur activité dans des branches d’activités relevant de l’appui direct à la recherche (BAP A Sciences du vivant, de la terre et de l’environnement, B Sciences chimiques et des matériaux, C Sciences de l’ingénieur et instrumentation scientifique et D Sciences humaines et sociales), 33 % dans des branches d’activités qualifiées de fonctionnement de la recherche (G Patrimoine immobilier, logistique, restauration et prévention et J Gestion et pilotage) et 22 % dans des branches d’activités d’accompagnement de la recherche (BAP E Informatique, statistiques et calcul scientifique et F Culture, communication, production et diffusion des savoirs).

Les métiers les plus représentés parmi les personnels permanents

  • Assistant et technicien en gestion administrative (près de 2 000 personnes),
  • gestionnaire financier et comptable (441 personnes),
  • ingénieur en conception et développement en expérimentation (411 personnes),
  • ingénieur en techniques biologiques (347 personnes),
  • chef de projet ou expert en développement et déploiement d’applications (336 personnes),

 

La parité

Les femmes représentent un peu plus de la moitié des personnels ingénieurs et techniciens. La branche d’activité professionnelle (BAP) la plus féminisée est la BAP J (Gestion et pilotage) avec un taux de 86 % de femmes, suivi de la BAP F (Culture, communication, production et diffusion des savoirs) avec 75 % de femmes.

Tous ces métiers sont répertoriés dans le référentiel des emplois-types de la recherche et de l’enseignement supérieur (REFERENS 3).

 

Vous souhaitez rejoindre le CNRS ? Rendez-vous le 6 juin pour la nouvelle campagne des concours externes ingénieurs et techniciens

En savoir plus : Découvrir le bilan social du CNRS

 

Crédits image : © Claude DELHAYE/IPEV/CNRS Photothèque