Sélectionner une page

Chaque année, le bilan de la politique sociale recense les actions mises en place pour favoriser le bien-être au travail des agents du CNRS. Facteur d’attractivité, la politique sociale a pour objectifs de garantir la conciliation des temps de vie, d’aider les personnels rencontrant des difficultés et d’améliorer la qualité de vie au travail.

 

Le bilan 2017

Mise en œuvre par le service du développement social (SDS) de la DRH du CNRS, en lien avec les délégations régionales, les partenaires sociaux et le Comité d’action et d’entraide sociales (CAES), la politique sociale recouvre entre autres la restauration sociale, l’accompagnement social individuel, le logement, la famille, la solidarité et le handicap qui sont les principaux axes d’intervention de la politique sociale.

Les grands axes de la politique sociale

La restauration sociale

Le CNRS offre aux personnels la possibilité de se restaurer dans ses 18 restaurants propres ou dans des établissements avec lesquels il a passé une convention, à proximité du lieu de travail, à un prix subventionné. Le coût du repas est réparti entre l’agent, en fonction de son indice de rémunération, et le CNRS.

Le logement

Les dispositifs proposés sont variés pour permettre de répondre au plus près des besoins des agents. Ils offrent ainsi aux personnels du CNRS la possibilité d’accéder à des logements réservés, de bénéficier d’un accompagnement à la recherche ou à l’accès au logement, de disposer d’un soutien financier lors d’une mobilité géographique.

La famille

Le CNRS propose un certain nombre de prestations en faveur des familles :

  • chèques emploi service universel (CESU) : une aide versée par le CNRS destinée à aider à la garde de jeunes enfants ou améliorer le bien-être du personnel de l’établissement dans sa vie quotidienne et à décharger ponctuellement les agents actifs, ayant des enfants à charge, de certaines tâches matérielles ;
  • réservation de berceaux en crèche ;
  • subventionnement pour l’accès à des centres de loisirs éducatifs ou à des séjours éducatifs ou aux colonies de vacances ;
  • chèques vacances.

La solidarité

Des aides exceptionnelles remboursables ou non remboursables sont attribuées par le CNRS pour répondre à une situation d’urgence.

Le handicap

Dans le cadre de sa politique handicap, le CNRS soutient l’accès et le maintien dans l’emploi des personnes en situation de handicap. L’accès à l’emploi, est proposé par la voie contractuelle aux chercheurs, ingénieurs et techniciens, mais le CNRS offre aussi chaque année à un certain nombre d’étudiants en situation de handicap la possibilité d’intégrer les laboratoires pour préparer leur doctorat. Dans le cadre du maintien à l’emploi, des aménagements de postes de travail sont réalisés pour permettre aux agents grâce à un accompagnement et un environnement adaptés de pouvoir poursuivre l’activité.

L’accompagnement social individuel est réalisé dans chaque délégation régionale par l’assistant de service social.

Consulter le bilan 2017 de la politique sociale

 

En savoir plus :

Les acteurs de la politique sociale au CNRS