Sélectionner une page

L’accueil en délégation est un dispositif qui propose aux enseignants-chercheurs, de rejoindre le CNRS sur une durée déterminée pour se consacrer à un projet de recherche. La délégation est une position spécifique aux maîtres de conférences et aux professeurs des universités et relève du dispositif général d’accueil pour une activité de recherche au CNRS.

Cette formulation traduit le fait que pendant cette période, l’enseignant-chercheur délégué continue d’être rémunéré par son administration d’origine et cesse tout ou partie de son service d’enseignement pendant le temps de sa délégation (6 mois à temps plein, 1 an à temps plein ou 1 an à mi-temps), afin de se consacrer au projet de recherche qui aura été validé conjointement par le CNRS et son établissement. L’accueil en délégation est prononcé dans une unité du CNRS ou l’enseignant-chercheur prendra ses fonctions. La délégation auprès du CNRS fait l’objet d’une convention entre le CNRS et l’établissement d’origine de l’enseignant-chercheur.

Depuis plusieurs années déjà, le CNRS utilise ce dispositif pour conforter la politique scientifique qu’il partage avec les établissements du site : thématique forte et prioritaire de ce partenariat, sujets en émergences, projets interdisciplinaires, projets dans les unités mixtes internationales…

L’accueil en délégation en chiffres

En 2017, le CNRS a offert 743 accueils en délégation à des enseignants-chercheurs, dont 72 % pour des périodes de 6 mois.

La campagne 2018/2019 est actuellement ouverte aux enseignants-chercheurs souhaitant bénéficier d’un accueil en délégation au CNRS et ce jusqu’au 17 octobre 2017.

En savoir plus :

L’accueil en délégation

 

Crédits image : © Jean-Claude MOSCHETTI/GEPEA/CNRS Photothèque