Sélectionner une page

Le nouveau plan d’orientation de la formation du CNRS pour les années 2020-2023 définit la politique de formation de l’établissement. Quelles en sont les grandes orientations ? Quelle est la place accordée aux nouvelles technologies pour développer la formation à distance ? Entretien avec Christiane Ename, responsable du service formation et itinéraires professionnels (SFIP) de la DRH du CNRS.

 

Quelles sont les grandes orientations du nouveau plan de formation du CNRS ?

Les orientations du nouveau plan y sont organisées autour de trois grands objectifs :

  • Former pour contribuer à l’excellence scientifique ;
  • Accompagner le développement des compétences professionnelles des agents et leurs souhaits d’évolution professionnelle ;
  • Développer l’usage des technologies de l’information et de la communication dans l’ingénierie de formation de l’établissement.

Le plan d’orientation de la formation du CNRS reste une « feuille de route » qui s’adresse avant tout aux professionnels de la formation de l’établissement, chargés d’apporter des réponses aux besoins de formation qui leur sont adressés par les agents ainsi que par les unités de recherche et les directions.

Il propose un ensemble d’actions qui seront enrichies par les initiatives locales des acteurs de la formation. Il concerne également l’encadrement, qui pourra, à l’occasion de l’entretien annuel de formation nourrir le dialogue avec l’agent.

Enfin, l’ensemble du personnel du CNRS pourra s’y référer pour connaitre les axes majeurs et les orientations des formations qui leurs sont proposées ou auxquelles ils contribuent eux-mêmes.

 

Quelle place sera accordée aux nouvelles technologies pour développer la formation à distance au CNRS ?

La transformation digitale était déjà un sujet très présent dans le plan d’orientation précédent. Depuis lors nous avons mené différentes expérimentations de digitalisation de certaines de nos actions de formation dont la dernière a particulièrement concerné les membres des jurys de concours. Pour aller plus loin, elle nécessite aujourd’hui un véritable plan d’accompagnement et de conduite du changement spécifique. C’est ce que propose ce 7e plan d’orientation de la formation 2020-2023 dans son troisième objectif : développer le numérique et le digital en formation.  Ce nouveau plan doit permettre à l’établissement d’aller définitivement plus loin que les expériences pilotes conduites jusqu’alors et de s’engager dans une véritable transformation des dispositifs de formation matérialisant le visage « d’organisation apprenante » du CNRS.

Un des avantages du digital est qu’au lieu de proposer aux collaborateurs du CNRS d’aller à la formation, c’est la formation qui ira vers les collaborateurs et collaboratrices du CNRS. Or, on sait qu’il est parfois difficile pour certains agents de se déplacer pour la formation. En outre, cette approche est une réponse bien adaptée au constat selon lequel les besoins en formation sont de plus en plus individualisés, surtout pour un public comme les chercheurs et chercheuses ou les ingénieures et ingénieurs aux exigences spécifiques. La digitalisation permet enfin de repenser les modalités pédagogiques, de renouveler la vision de la formation et de permettre à chacun d’être autonome dans sa formation.

Qu’on ne s’y trompe pas, notre objectif n’est pas de passer à 100 % de formations à distance mais de trouver le bon équilibre avec des formations en présentiel ! Pour cela nous devrons sensibiliser et former les acteurs et actrices de la formation, identifier les actions de formation à transformer et continuer à innover tout en nous appuyant et en travaillant en lien avec d’autres directions fonctionnelles et notamment la direction des systèmes d’information pour les outils.

 

Quel a été l’impact du Covid-19 sur la mise en œuvre des formations à distance ?

Cette période a accéléré le mouvement en quelque sorte ! Nous avons dû être très réactifs pour adapter notre activité. Dès le début du confinement en mars dernier, nous avons, en lien avec les équipes formations des services des ressources humaines des délégations régionales, proposé aux agents des modalités de formation à distance pour celles initialement programmées en présentiel afin d’assurer la majorité des sessions prévues au 1er semestre 2020. Parallèlement, un effort considérable a été fourni tant au SFIP à la DRH que dans les équipes formation des SRH des délégations régionales pour élargir cette offre de formations à distance en proposant des sujets susceptibles d’aider les agents et de les accompagner au mieux dans cette période si particulière que nous avons vécue.

Consulter le plan de la formation au CNRS : 2020 – 2023