Sélectionner une page

Eric Carbonès est gestionnaire de parc informatique et télécommunication au sein de l’Institut de génomique fonctionnelle à Montpellier. Après un IUT de Génie électrique et informatique industrielle, option électronique, il est recruté en 1999 à l’Observatoire d’océanologie de Banyuls-sur-Mer par l’université Pierre et Marie Curie, en tant qu’adjoint technique en électronique. Jusqu’en 2009, il participe à la création du service informatique et s’oriente progressivement vers la fonction de gestionnaire de parc.

 

Premiers pas au CNRS

En 2009, je rejoins le CNRS suite à un concours externe d’assistant ingénieur gestionnaire de parc informatique et télécommunication, à l’Institut de génomique fonctionnelle, fonction que j’exerce toujours aujourd’hui.

Le parc informatique est composé de 550 machines environ. Il est extrêmement hétérogène puisqu’il regroupe quasiment une quinzaine d’OS différents, Microsoft XP, 7, 8, MacOS 10.6, 10.7, 10.8… et quelques Linux. Je gère l’ensemble du parc, de la configuration de la machine jusqu’à son recyclage en passant par la commande, l’installation des softs, etc. J’assiste l’ensemble des 300 utilisateurs du site.

 

Au cœur de la recherche

Ce que j’aime dans mon métier, c’est la relation directe que l’on peut avoir avec le monde de la recherche et celles et ceux qui la font. Certaines expériences scientifiques représentent un fort investissement et dépendent bien souvent des moyens informatiques impliqués. La veille technologique est donc primordiale afin de trouver aujourd’hui les solutions aux problèmes de demain.

 

Quelques conseils aux futurs candidats

Le métier de gestionnaire de parc au CNRS peut être passionnant dans la mesure où l’on souhaite contribuer à la recherche, quelle que soit la discipline. Je n’ai pas de conseil particulier à donner si ce n’est de ne pas venir pour faire uniquement carrière mais bien pour devenir un maillon de la recherche scientifique.

Les inscriptions aux concours externes des ingénieurs et techniciens sont ouvertes jusqu’au 3 juillet 2018. Consulter les offres.

 

Lire également

Ajoutez la recherche à vos talents !