Sélectionner une page

Alors que le nouvel appel à projets « Qualité de vie au travail » est ouvert jusqu’au 16 avril 2018, le blog RH revient sur les lauréats 2017 en mettant en avant les différentes initiatives. Aujourd’hui, le projet de la Délégation CNRS Nord-Pas de Calais et Picardie. 

La Délégation

La Délégation du CNRS Nord-Pas de Calais et Picardie a 2 missions majeures sur toute sa circonscription : d’une part, assurer la représentation régionale du CNRS vis-à-vis de l’ensemble de ses partenaires et, d’autre part, garantir une gestion de proximité des unités de recherche et de leurs personnels.

Forte de 55 personnels, elle apporte un soutien logistique aux laboratoires et met à leur disposition des interlocuteurs spécialisés dans les domaines de la finance-comptabilité, des ressources humaines, du partenariat valorisation et affaires européennes, de l’informatique, de la communication, de la logistique-affaires immobilières et de la prévention et sécurité.

« Objectif QVT »

Pour pouvoir proposer une offre de services performante aux unités de la circonscription, il est nécessaire que les services de la Délégation puissent travailler de façon coordonnée, avec une communication globale. Dans cet objectif, le projet propose de mettre en place une dynamique collective, continue et pérenne qui a pour ambition de permettre à chacun :

  • De comprendre les contraintes des uns et des autres ;
  • de travailler en mode projet et de manière transversale;
  • de mettre en place une communication sereine.

C’est un dispositif à 3 vitesses qui est mis en place : amélioration de la communication avec autrui par une meilleure connaissance de soi (1), afin d’être en mesure de dépasser ses propres frontières pour aller vers l’autre et partager (2) ; et, enfin, pérenniser la qualité du relationnel instauré (3). Il ne s’agit pas d’un simple projet à trois briques, mais de l’instauration d’un véritable cycle vertueux.

Outre la mise en place d’ateliers de relations interpersonnelles et de gestion du stress pour renforcer l’ouverture vers l’autre et l’aménagement d’un espace détente pour que les personnels s’y retrouvent, une matinée est consacrée à l’immersion au sein d’un environnement métier différent du sien.

 

« Vis mon métier »

La densité de travail ne laisse que très peu de place aux échanges interpersonnels. Les activités conduites à l’extérieur d’un service sont parfois peu ou mal connues et font souvent l’objet de représentations erronées.

« Vis mon métier » vise à améliorer d’un côté les relations quotidiennes par une meilleure connaissance et compréhension des contraintes de travail, et de l’autre la communication interne de la délégation et informer voire impliquer les agents bien en amont d’un événement particulier.

La participation est basée sur le volontariat. Chaque participant s’engage dans cette action sans savoir à l’avance s’il sera « accueillant » ou « observateur ». S’ensuivent des temps d’échange en plénière auxquels tous les personnels de la Délégation peuvent participer pour suivre les retours d’expérience.

 

Pérennité du projet

Cette action lancée dès juin 2017, s’étend sur une année. Les activités « vis mon métier » ont une vocation pérenne, tout à fait transférable à toute autre entité CNRS.

 

Lire également

Soyez acteur de la qualité de vie au travail !