Sélectionner une page

En 2016, pendant 3 mois, près de 400 ingénieurs et ingénieures, techniciens et techniciennes (IT) tirés au sort sur la base de critères permettant une représentativité de la population (branches d’activités professionnelles, métiers, statut, genre, laboratoire ou ressources communes) se sont exprimés sur ce qui, à leur sens, constituait des facteurs de risques psychosociaux (RPS) mais aussi ce qui était des facteurs de protection dans l’exercice de leur métier.

 

Le bilan du plan d’actions 2017-2019

Un plan d’actions 2017-2019 a été réalisé à partir de la synthèse des entretiens autour de 4 axes principaux :

  • Reconnaitre et valoriser l’investissement professionnel des IT ;
  • Développer la communication interne et accompagner les changements ;
  • Accompagner les encadrants dans le management d’équipes et assurer un soutien aux unités ;
  • Instaurer une culture de qualité de vie au travail et de prévention des RPS.

 

Consulter le bilan de ce plan d’actions 2017-2019

 

Une démarche similaire est actuellement conduite auprès des chercheurs et chercheuses.