Sélectionner une page

Jusqu’au 16 juillet 2018, le CNRS ouvre sa campagne de recrutement d’ingénieurs et techniciens, réservée aux personnes en situation de handicap. Une vingtaine de postes sont à pourvoir dans toute la France.

Dans le cadre de l’application de son protocole d’accord sur le handicap, le CNRS donne la possibilité à des demandeurs d’emploi bénéficiaires de l’obligation d’emploi, d’accéder plus facilement aux métiers administratifs et techniques de l’établissement.

Les contrats de recrutement ont vocation à titulariser les bénéficiaires au bout de la période d’un an. Ils sont accessibles aux personnes handicapées remplissant les conditions de l’obligation légale d’emploi et à celles qui n’ont pas déjà la qualité de fonctionnaire, sous réserve qu’elles remplissent les conditions d’aptitude pour l’exercice de la fonction.

En 2018, une vingtaine de possibilités de recrutement de travailleur handicapé par la voie contractuelle sont proposées : gestionnaire financier et comptable, technicien en gestion administrative, ingénieur en calcul scientifique, expert en développement d’expérimentation, ingénieur en synthèse chimique, ingénieur biologiste en laboratoire…

Les personnes en situation de handicap, qu’elles soient recrutées par le CNRS dans le cadre de cette campagne ou par une autre voie, peuvent bénéficier d’un aménagement de leur poste de travail ou de leurs conditions d’exercice, suite à la préconisation d’un médecin de prévention, dans le cadre du partenariat avec le FIPHFP.

En savoir plus :

http://handicap.cnrs.fr/recrutement