Sélectionner une page

En 2017, le nouveau Référentiel des Emplois types de la Recherche et de l’Enseignement Supérieur– REFERENS III – entre en vigueur au CNRS.

Qu’est-ce que Referens ?

Au sein de  l’Enseignement supérieur et de la Recherche, les ingénieurs et techniciens exercent plus de 250 métiers répertoriés et structurés dans un référentiel d’emploi – REFERENS – commun à tous les Établissements publics à caractère scientifique et technologique (EPST) et les Établissements publics à caractère scientifique, culturel et professionnel (EPSCP) depuis 2002.

Ce répertoire est structuré en 8 branches d’activités professionnelles (BAP), 50 familles professionnelles et 250 emplois-type (exemple ci-dessous issu de REFERENS II).

Les branches d’activités professionnelles (BAP)

On distingue :

  • les BAP scientifiques dites d’appui direct à la recherche : BAP A, B, C, et D
  • les BAP d’accompagnement à la recherche : les BAP E et F
  • les BAP de fonctionnement de la recherche : les BAP G et J

Chaque BAP est composée de familles professionnelles (FP), elles-mêmes constituées d’un ensemble d’emploi-type (ET).

Les familles professionnelles

Une famille professionnelle correspond à un ensemble cohérent d’emplois-types entre lesquels il existe une proximité de compétences professionnelles fondée sur un partage d’outils, de techniques et de connaissances.

La famille professionnelle est à un niveau d’agrégation qui sous-tend la logique métier et correspond à un espace naturel de mobilité et d’évolution de carrière.

Les emplois-types

Un emploi-type correspond à un regroupement d’emplois présentant des proximités d’activités et de compétences suffisantes pour être étudiés et traités de façon globale.

La fiche emploi-type n’est donc pas un descriptif de poste et l’agent n’y trouve pas le reflet de son activité quotidienne. En revanche, chacun peut s’y référer pour déterminer son positionnement professionnel, identifier son premier espace naturel de mobilité et ses perspectives d’évolution (famille professionnelle).

L’emploi-type fait référence à un corpus de compétences (savoir et savoir-faire) qui peut déterminer le noyau dur à rechercher au moment du recrutement ou l’objectif à atteindre pour la promotion interne.

Réactualisation de REFERENS

REFERENS, commun à tous les EPST et EPSCP depuis 2002, a été réactualisé en 2008 pour devenir REFERENS II.

En novembre 2012, la DGRH du Ministère a initié une nouvelle réactualisation de REFERENS destiné à devenir REFERENS III et publié par arrêté en octobre 2016.

REFERENS III

Branches d’activités professionnelles

Referens III est toujours constitué de 8 branches d’activité professionnelles dont certaines ont vu leur intitulé renommé.

Familles professionnelles

Certaines familles professionnelles ont vu leur composition remodelée.

Emplois-types

203 emplois-types demeurent identiques à ceux existant dans Referens II, 77 conservent leur intitulé et 126 ont un intitulé actualisé.

27 nouveaux emplois-types sont apparus résultant de la fusion de 58 anciens emplois-types, et 12 d’une création ex nihilo, liée à l’émergence de nouveaux métiers.

Mise en œuvre de REFERENS III au CNRS

 Calendrier

 Les changements s’opèreront selon 3 étapes :

  • Bascule automatique en février 2017 des 203 anciens codes emplois-types vers les nouveaux et des 58 anciens emplois-types fusionnés vers les 27 nouveaux.
  • Vérification par les agents et leur responsable d’entretien de la fiabilité de la bascule automatique au moment des dossiers annuels 2017 et demande de changement d’emploi-type le cas échéant, notamment pour les agents qui voudront se positionner sur les 12 créations.
  • Validation par les SRH des demandes de changement.

Veille métier interne CNRS

300 agents au sein du CNRS ont participé, en 2013, à la mise à jour du référentiel lors de l’initialisation du chantier par le ministère de l’Enseignement supérieur et de la Recherche. Les réflexions menées au sein de l’ensemble des groupes de travail constitués sur ce sujet – un groupe de travail par famille professionnelle – ont donné lieu à des fiches descriptives traduisant au mieux les métiers tels que ceux-ci sont pratiqués au sein du CNRS.

Celles-ci constituent un matériau précieux de veille interne au CNRS et sont mis à la disposition des agents ainsi que des responsables d’entretiens, responsables d’équipes et directeurs d’unités via le portail des métiers sous l’onglet “Veille interne” (fiche violette).

Portail des métiers

A consulter : le Portail des Métiers des ingénieurs et techniciens mis à jour de l’ensemble des fiches descriptives afférentes à REFERENS III et à la veille métier interne du CNRS.

Concours externes 2017

Les postes affichés lors de la campagne de concours externes seront identifiés selon la nouvelle typologie des emplois-types de REFERENS III.

 

En savoir plus :

Consulter la plaquette de REFERENS III (format PDF)