Sélectionner une page

Crée en 2005, le réseau RESINFO rassemble aujourd’hui 14 réseaux régionaux composés d’environ 2 300 personnes exerçant un métier de la branche d’activité professionnelle « Informatique, statistiques et calcul scientifique » (BAP E). Entretien avec Sophie NICOUD, animatrice du réseau RESINFO.

 

Qui sont les membres de votre réseau et quels sont leurs métiers ?

RESINFO est une fédération de 14 réseaux régionaux. Nos membres sont majoritairement des administrateurs et administratrices systèmes et réseaux (ASR) d’unités mixtes de recherche (UMR) de tous instituts du CNRS confondus, des services et directions du CNRS et de ses partenaires de l’Enseignement supérieur, de la recherche et de l’innovation (ESRI). La plupart des ASR sont des ingénieures et ingénieurs, techniciennes et techniciens (IT) de la BAP E des familles métiers « Ingénierie des systèmes d’information » et « Ingénierie technique de production ». Elles et ils pratiquent les métiers de gestionnaire de parc informatique, administrateur/administratrice de systèmes et de réseaux, de bases de données, gestionnaires d’application et chef/cheffe de projet en infrastructures informatiques ou des systèmes d’information. Bref, le support aux utilisateurs et utilisatrices est une des fonctions essentielles de notre communauté.

Le nombre total de membres de la fédération RESINFO est aux alentours de 2 300 personnes. Parmi les 2 061 agents de la BAP recensés au CNRS (chiffres du bilan social et parité de 2018), près de 70 % des membres travaillent dans des unités mixtes de recherche tous instituts du CNRS confondus. Les membres de RESINFO sont les abonnés et abonnées aux listes de diffusion des 14 réseaux régionaux. Ces membres ne sont pas nécessairement actifs ou ne participent pas forcément aux montages des actions du réseau, ils peuvent juste suivre les actions de leur réseau régional. Cependant, avec son mode de fonctionnement fédératif ouvert, nous observons régulièrement un investissement croissant de quelques personnes, après un temps d’adhésion, d’observation et d’acquisition. Cette consolidation facilite le passage de main progressif et nécessaire dans les différentes responsabilités des réseaux.

 

Quelle est l’histoire de votre réseau ?

L’origine du réseau national RESINFO est une démarche initiée par les réseaux régionaux. Un certain nombre d’ASR se sont regroupés localement en région, conscients des difficultés d’exercice du métier dans le contexte local des unités de recherche. Le besoin de décloisonnement, de mutualisation et de partage des connaissances face aux exigences grandissantes du métier s’est fait ressentir.

En 2005, suite à des formations en région et à l’initiative d’un groupe d’ASR de laboratoires, RESINFO a été créé, afin de regrouper ces initiatives régionales et de les étendre à toutes les régions.

Un comité de pilotage a été mis en place pour définir les objectifs de ce réseau. Petit à petit, les réseaux régionaux se sont créés afin de fédérer les ASR de leur région via des listes de diffusion, des sites web et des animations locales (séminaires, groupes de travail, formations, ateliers, etc.).

Cette fédération a été par la suite soutenue par la Mission ressources et compétences technologiques (MRCT) à partir de 2007. Puis en 2013, elle a été soutenue en tant que réseau métier national par la Mission pour l’interdisciplinarité (MI) puis Mission pour les initiatives transverse et interdisciplinaires (MITI) au travers de la plateforme des réseaux.

L’organisation en fédération de réseaux régionaux facilite au réseau national l’organisation des actions et permet d’entretenir les échanges entre réseaux de la fédération dans l’objectif de consolider les expériences, de favoriser la rediffusion d’actions de formation et d’avoir une dynamique nationale. Le réseau national est acteur auprès de l’institution, il rassemble les actions et les demandes et est l’interlocuteur privilégié de la MITI.

Le fait d’avoir plusieurs équipes d’animation augmente nos capacités d’organisations d’actions. L’animation est effectuée par l’ensemble des CoPil (comité de pilotage) régionaux et le CoPil national, soit 140 personnes. Ce nombre important nous permet d’être plus actifs et réactifs auprès de toute la communauté.

 

Quel est le fonctionnement du réseau ?

Au niveau national, nous avons un comité de pilotage (CoPil) composé de douze personnes incluant un bureau. Le bureau composé de l’animateur du réseau, du correspondant budget et du référent formation qui sont les interlocuteurs directs avec la plateforme des réseaux de la MITI.

Les 14 réseaux régionaux suivent au mieux l’organisation du réseau national.

Afin d’animer sa fédération de réseaux régionaux, RESINFO s’est doté d’un comité d’animation composé du CoPil de RESINFO, d’un représentant de chaque réseau régional et d’un représentant de chaque partenaire, ce qui représente une trentaine de personnes.

Le bureau est responsable de l’animation de la communauté, du budget et des actions nationales. Il représente RESINFO auprès de nos partenaires et du CNRS. Les membres du bureau se contactent régulièrement par téléphone ou visioconférence.

Le CoPil se réunit au minimum trois fois par an par visioconférence et une fois par an en présentiel lors de la réunion annuelle du comité d’animation. Les membres du CoPil travaillent essentiellement par liste de diffusion et échanges de fichiers via un espace partagé.

Le comité d’animation propose des actions nationales. Le CoPil est l’acteur décisionnel sur les propositions du comité d’animation. Les échanges se font via une liste de discussion. Le comité d’animation se réunit une fois par an pour dresser un bilan de l’année écoulée et établir des prospectives pour l’année suivante.

Nous travaillons également par groupes de travail fonctionnels afin de répartir les tâches récurrentes (comme le site web par exemple) ou les actions plus occasionnelles.

Le CoPil accompagne et encourage fortement la création de groupes de travail métiers sur de nouvelles technologies ou des pratiques métiers. Deux exemples, le groupe FTTO (câblage en fibre optique jusqu’au bureau) ou le groupe GBP sur l’écriture d’un guide des bonnes pratiques du métier.

Comment vous rejoindre ?

En adhérent à l’un des 14 réseaux régionaux, dont vous trouverez les coordonnées sur le site de RESINFO national à l’adresse https://resinfo.org. Il est aussi possible de s’abonner directement sur notre liste nationale d’entraide la plus active à l’adresse asr@services.cnrs.fr (voir sur notre site les autres listes dédiées).

 

En savoir plus :

La MITI et les réseaux métiers au CNRS

 

Crédits image : © Nicole Lambert