Sélectionner une page

Que ce soit entre collègues d’un même service, d’un même laboratoire ou même inter-unités, de bonnes relations interpersonnelles favorisent la motivation, les échanges et même l’émergence de nouveaux projets, surgis à l’occasion d’une discussion informelle. Agir sur les relations de travail est donc crucial pour agir sur la qualité de vie au travail (QVT).

C’est sur ce facteur qu’a voulu agir l’UMR 6213 Univers, temps-fréquence, interfaces, nanostructures, atmosphère et environnement, molécules (Utinam) en mettant en place son projet de « rencontres vis-ma-vie », lauréat de l’appel à projets QVT 2018, ayant pour but notamment de faire se rencontrer, en binômes, des personnels IT et chercheurs autour de la découverte de leurs métiers respectifs.

Vidéo : « Vis ma vie au travail, Stéphanie et Azzedine » réalisée par l’UMR 6213 à l’occasion de son projet QVT.

 

Édith BURGEY, responsable communication, médiation culturelle et scientifique de l’unité et porteuse de ce projet QVT, témoigne :

« La difficulté de créer des liens au sein d’un laboratoire disséminé sur plusieurs sites a motivé la participation à ce projet. Le premier défi était de susciter des candidatures et de bien faire comprendre le mécanisme du projet. L’organisation d’une « murder party », au cours de la journée de laboratoire, est venue clôturer le projet de façon ludique. Le tirage au sort des équipes a provoqué de nouvelles interactions et la réflexion autour du jeu a fait office de « Brise-Glace » pour les nouveaux venus au laboratoire.

Le bilan est globalement positif et ce type d’action permet au personnel de se rencontrer dans un contexte moins formel, facilitant la discussion, et peut parfois favoriser l’émergence de collaborations professionnelles. »

Autre unité, autre projet mais même problématique. L’UMR 7245, Molécules de Communication et Adaptation des Microorganismes (MCAM) a également été lauréate de l’appel à projets QVT 2018 avec un projet de reconstitution historique théâtralisée : « La Chimie au Muséum national d’Histoire naturelle, voyage dans le temps… ». Au sein de la salle des collections du Museum d’Histoire Naturelle, les agents de l’unité se sont découverts comédiens pour faire revivre l’enseignement de la science telle qu’il était au XIXème siècle.

Vidéo : Christine BAILLY, correspondante communication, responsable technique de l’unité et porteuse du projet  « La Chimie au Muséum national d’Histoire naturelle, voyage dans le temps… »,
à l’occasion de la cérémonie QVT 2019.

 

L’unité écrit dans son bilan à propos de ce projet :

« Ce projet a permis de rassembler des personnels de chaque bâtiment. Cela a favorisé des interactions professionnelles et amicales et facilité les échanges entre les différents services de l’unité. Rapprochement inter-équipes mais aussi entre personnels ITA et Chercheurs. Une réelle cohésion d’équipe a pu naître, malgré la répartition de notre unité sur 5 sites géographiquement éloignés. […]

Cette expérience n’est que positive, de par l’engouement des personnes qui ont participé mais aussi dans les retours du public, qui ont tous été encourageants et enthousiastes. Le MNHN songe à créer un atelier théâtre qui serait proposé à ses agents. Merci au CNRS d’avoir cru en nous ! »

 

Pour cette semaine de la QVT, retrouvez chaque jour un article sur le blog RH et rendez-vous vendredi 18 juin pour notre webinaire « La crise sanitaire : une opportunité pour améliorer la QVT ? »

Inscrivez-vous au webinaire